Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

A la une

30 tonnes de dons français bloquées par Israël qui menace de les détruire

L’affaire commence au mois de juillet dernier, l’association niçoise « un geste pour tous » récolte près de trente tonnes d’aide humanitaire à destination des enfants palestiniens, pour une valeur de 120 000 €

L’affaire commence au mois de juillet dernier, l’association niçoise « un geste pour tous » récolte près de trente tonnes d’aide humanitaire à destination des enfants palestiniens, pour une valeur de 120 000 €. Essentiellement des médicaments, du matériel médical, des fauteuils roulants, des lits médicalisés et des vêtements.

Au mois d’octobre, le convoi de deux camions quitte la France mais sera bloqué en décembre par la douane israélienne, au port d’Ashdod.

Les ennuis ont commencé à l’arrivée des containers au port d’Ashdod

Les ennuis ont commencé à l’arrivée des containers quand «le Croissant rouge palestinien (CRP) – en charge de récupérer l’aide humanitaire et de la redistribuer – se rend au port d’Ashdod pour pour procéder au dédouanement de la marchandise comme nous l’avions fait en France sans aucun souci», explique le président de l’association, Brahim Djebali à Nice-matin.

Les douanes israéliennes exigent alors «la liste détaillée des médicaments avec dosage, nom scientifique, date d’expiration etc.» pour remettre les containers. «Nous avions fourni une liste de médicaments par pathologies (anti-douleur, digestif etc.), les cartons étaient soigneusement étiquetés, tout était en règle pour les autorités françaises». Mais pas, a priori, pour les autorités israéliennes qui n’autorisent pas l’acheminement du convoi.

Malgré toutes les démarches effectuée par « un geste pour tous »,  la situation  semble gelée. Les membres de l’association craignent que les deux containers d’aide humanitaire collectée soit détruits. De plus la douane israélienne exige chaque jour des frais supplémentaires pour les containers bloqués à son port.

L’association demande alors qu’on laisse passer le container qui ne contient pas de médicaments mais les autorités israéliennes refusent.

Depuis une semaine, les membres de l’Association « Un geste pour tous » campent place Garibaldi à Nice. Six d’entre eux sont en grève de la faim, ils espèrent ainsi faire pression sur les douanes israéliennes et débloquer les deux containers à destination de Gaza.

Reportage France 3 Côte d’Azur

Une pétition de soutien a été mise en ligne > http://www.petitions24.net

3 commentaires

3 Comments

  1. Zi Zou

    18 février 2015 at 11 h 50 min

    C’est juste incroyable !!! Mais dans le fond rien d’étonnant venant de ce peuple qui à encouru la colère d’Allah et qui à tué injustement des prophètes. Qu’Allah vienne en aide à nos frères et qu’il améliore la situation de tous les opprimés de ce monde.Amin.

  2. monavy

    18 février 2015 at 22 h 04 min

    C’est une honte
    etat voyou
    et ca fait des defiles pour la liberte d’expression
    quelle hypocrisie

  3. johnjohn

    1 juillet 2015 at 16 h 03 min

    mais arrêtons d’acheter leurs produits par tous les moyens possible,puisqu’ils font ce qu’ils veulent chez eux faisons ce que nous voulons chez nous destruction de 30 tonnes de leurs produits destinés à la vente dans les commerces.Boycott totale et intensif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail