Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

3 questions essentielles concernant le Saint Coran

Le saint Coran est la parole de Dieu
Le Saint Coran, parole de Dieu : L’ultime révélation à l'humanité

A la une

3 questions essentielles concernant le Saint Coran

Découvrez les réponses et les arguments prouvant que le Saint Coran est la Parole de Dieu. Qu’est-ce que le Coran ? Comment puis-je savoir si le Coran provient de Dieu ?

Qu’est-ce que le Coran ? Comment puis-je savoir si le Coran provient de Dieu ?  Quel est le but de la révélation ? Découvrez les réponses et les arguments prouvant que le Saint Coran est la Parole de Dieu.

Qu’est-ce que le Coran ?

La Parole de Dieu

« La révélation du Livre vient de Dieu, le Puissant, le Sage. » (Le Coran, sourate 39, verset 1).

Le Coran est la Parole de Dieu le Tout-Puissant (Allah en arabe), révélée au Prophète Mohammed (que le salut et la paix soient sur lui) par l’intermédiaire de l’ange Gabriel (que la paix soit sur lui).

Une guidée pour l’humanité

Le Coran est un « …guide pour les gens, (contenant) des preuves claires de la bonne direction et du discernement. » (S. 2, v. 185). Il apporte une guidée à l’humanité pour l’aider à juger entre le vrai et le faux. Sans ce guide, l’humanité serait inévitablement en perdition.

La dernière Révélation

« Ô vous (Juifs et Chrétiens) à qui on a donné le Livre, croyez à ce que Nous avons fait descendre, en confirmation de ce que vous aviez déjà… » (S. 4, v. 47).

Le Coran est l’ultime texte sacré révélé par Dieu le Tout-Puissant et confirme les vérités qui subsistent dans les Écritures antérieures (le corpus biblique). Il réfute et corrige les inventions et ajouts qui ont été introduits dans les versions qui nous sont parvenues.

Comment le Coran a-t-il été révélé ?

Le Coran a été inspiré à Mohammed (que le salut et la paix soient sur lui) et existe seulement en arabe,sa langue de révélation. Cependant, la traduction du sens de ses versets est disponible dans de nombreuses langues. Sa révélation complète ne s’est pas produite en une seule fois mais s’est étendue sur une période de 23 années. Il est donc indispensable de connaître les circonstances de révélation des versets coraniques afin de comprendre leurs enseignements avec justesse et d’éviter qu’ils ne soient mal interprétés (et génèrent des dérives).

Comment puis-je savoir si le Saint Coran provient de Dieu ?

La préservation du Coran

« En vérité, c’est Nous (Dieu) qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui le préservons. » (S. 15, v. 9). Alors qu’il est en circulation depuis une longue période, le Coran demeure inchangé depuis sa révélation. Il n’a fait l’objet d’aucune augmentation, suppression, ou modification depuis plus de 1400 ans. Le Coran n’a pas seulement été préservé à l’écrit, mais aussi dans le cœur de millions d’hommes, de femmes et d’enfants qui l’on mémorisé intégralement.

Les miracles scientifiques

La Science moderne ne s’oppose pas au Saint Coran mais le confirme. L’un de ses aspects les plus remarquables est qu’il contient de nombreux versets qui décrivent avec précision des phénomènes naturels issus de domaines aussi variés que l’embryologie, la météorologie, l’astronomie, la géologie et l’océanographie. Les scientifiques ont trouvé ces descriptions incroyablement précises pour un livre remontant au septième siècle de l’ère chrétienne.

Il faut savoir que la plupart des miracles scientifiques mentionnés dans le Coran n’ont été découverts que récemment, suite à l’évolution des équipements technologiques modernes.

Ainsi, considérons les points suivants :

–   Le Coran donne une description détaillée du développement de l’embryon humain. Il y a encore peu de temps, la communauté scientifique ignorait ses détails.

–   Le Coran indique que les composantes astronomiques (telles que les étoiles, les planètes, les lunes, etc) furent toutes formées à partir de nuages de poussière. Ce fait, jadis inconnu, est à présent incontesté par la cosmologie moderne.

–   La Science moderne a découvert l’existence de barrières qui permettent à deux mers (ex. : l’Océan atlantique et la Mer méditerranée) de se rencontrer tout en conservant leur température, densité et salinité respectives.

Il y a plus de 1400 ans, ces signes de Dieu (et vérités scientifiques) furent clairement affirmés dans le Coran.

Le Coran est inimitable

« Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable et appelez vos témoins, (les idoles) que vous adorez en dehors de Dieu, si vous êtes véridiques. » (S. 2, v. 23). Depuis sa révélation, personne n’a été en mesure de produire un seul chapitre semblable au Coran en termes de beauté, d’éloquence, de splendeur, de sagesse, de prophétie, et autres caractéristiques parfaites. Les gens qui ont rejeté le Prophète Mohammed (que le salut et la paix soit sur lui), n’ont pas été en mesure de relever ce défi, bien qu’ils étaient extrêmement éloquents en langue arabe. Ce défi demeure sans réponse à ce jour.

Le Coran ne contient aucune contradiction

« Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S’il provenait d’un autre que Dieu, ils y trouveraient certes maintes contradictions ! » (S. 4, v. 82). Lorsque les gens écrivent, ils commettent inévitablement des fautes d’orthographe, de grammaire, émettent des affirmations contradictoires, rapportent des faits erronés, oublient des informations, sans compter les autres erreurs diverses et variées. Le Coran ne contient pas la moindre contradiction en termes d’explications scientifiques liées au cycle de l’eau, à l’embryologie, à la géologie, à la cosmologie, aux faits historiques, aux événements et aux prophéties.

Mohammed n’aurait-il pas pu en être l’auteur ?

« Ce Coran n’est nullement forgé par autre que Dieu mais c’est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, et l’exposé détaillé du Livre en quoi il n’y a pas de doute, venu du Seigneur de l’Univers. » (S. 10, v. 37). Il est connu historiquement que le Prophète Mohammed (que le salut et la paix soient sur lui) était illettré. Il ne savait ni lire ni écrire et n’était pas cultivé dans un quelconque domaine qui puisse expliquer l’exactitude scientifique et historique ainsi que la beauté littéraire de ce magnifique livre. La précision des récits historiques liés aux peuples et aux civilisations antérieures mentionnés dans le Coran, est aussi trop grandiose pour qu’il soit écrit par n’importe quel Homme.

Quel est le but de la révélation ?

La croyance en un Seul vrai Dieu

« Et votre Divinité est une divinité unique. Pas de divinité à part Lui, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. » (S. 2, v. 163). Le thème le plus important abordé dans le Coran, est la croyance en l’Unique et Véritable Dieu. Dieu nous informe qu’Il n’a pas d’associé, d’égal, de partenaire, de fils, et que nul n’est en droit d’être adoré à part Lui Seul. Rien ne Lui est comparable et Sa Création ne Lui ressemble en rien. Le Coran rejette également le fait de Lui attribuer des caractéristiques et des limites propres aux Hommes.

Le rejet des fausses divinités

« Adorez Dieu et ne Lui attribuez pas d’associé. » (S. 4, v. 36). Étant donné que Dieu est le Seul digne d’adoration, il est de notre devoir de renier les fausses divinités. Le Coran rejette aussi le fait d’attribuer des qualités divines à toute personne ou entité autre que Dieu.

La narration des récits du passé

Le Coran contient de nombreux récits aux enseignements bénéfiques. Il relate les histoires authentiques des Prophètes d’antan dont Adam, Noé, Abraham, Jésus et Moïse (que la paix soit sur eux). Dieu dit qu’« Il y a vraiment dans ces histoires, une leçon pour des gens qui méditent. » (S. 12, v. 111).

Le rappel du Jour du Jugement

« Au Jour de la Résurrection, Nous (Dieu) placerons les balances exactes. Nulle âme ne sera lésée en rien, fût-ce du poids d’un grain de moutarde que Nous ferons venir. Nous suffisons largement pour dresser les comptes. » (S. 21, v. 47).

Le Noble Coran nous rappelle que chacun d’entre nous goûtera à la mort et rendra des comptes pour ses paroles et ses gestes.

Accomplir le but pour lequel nous avons été créés

Mais avant tout, le Coran nous enseigne que notre but premier est d’adorer Dieu Seul et de mener une existence conforme au mode de vie qu’Il nous a prescrit. En Islam, l’adoration est un terme qui englobe tous les actes et paroles (apparents ou cachés), que Dieu aime et agrée. Ainsi, en faisant ce que Dieu ordonne, le Musulman adore son Créateur et réalise le but pour lequel il a été crée. Voici quelques exemples d’adorations mentionnées dans le Coran :

•  Accomplir la Prière : « Ô vous qui croyez ! Inclinez-vous, prosternez-vous, adorez votre Seigneur, et faites le bien. Peut-être réussirez-vous ! » (S. 22, v. 77).

•   Être charitable : « …Obéissez et faites largesses (de vos biens). Ce sera un bien pour vous. Et quiconque a été protégé contre sa propre avidité… fait partie de ceux qui réussissent. » (S. 64, v. 16).

•   Être honnête : « Et ne mêlez pas le faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la vérité. » (S. 2, v. 42).

  Être modeste : «Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. (…) Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté. » (S. 24, v. 30-31).

•   Être reconnaissant :«Et Dieu vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir, et vous a donné l’ouïe, les yeux et les cœurs (l’intelligence), afin que vous soyez reconnaissants. » (S. 16, v. 78).

•   Être juste : « Ô les croyants ! Observez strictement la justice et soyez des témoins (véridiques) comme Dieu l’ordonne, fût-ce contre vous-mêmes, contre vos père et mère ou proches parents. Qu’il s’agisse d’un riche ou d’un besogneux, … » (S. 4, v. 135).

•   Être patient : « Et sois patient. Car Dieu ne laisse pas perdre la récompense des bienfaisants. » (S. 11, v. 115).

•   Être bienfaisant : « Dieu a promis à ceux qui croient et font de bonnes œuvres qu’il y aura pour eux un pardon et une énorme récompense. » (S. 5, v. 9).

En conclusion : « Nous t’avons révélé le Livre, pour les Hommes, en toute vérité. Quiconque se guide [le fait] pour son propre bien ; et quiconque s’égare, s’égare à son détriment. Tu n’es nullement responsable [de leurs propres affaires]. » (S. 39, v. 41). En résumé, le Coran enseigne aux Hommes comment adorer le seul vrai Dieu, et par conséquent accomplir le véritable but de leur vie et atteindre le succès ici-bas et dans l’au-delà. Ne devriez-vous pas lire ce noble livre, au moins une fois dans votre vie ?


Texte tiré du dépliant « Le Coran, parole de Dieu : L’ultime révélation à l’humanité » édité par l’association L’Islam à la portée de tous.

1 commentaire

1 commentaire

  1. Alioune

    18 août 2016 at 0 h 12 min

    Je voudrais savoir dans quelle Sourate se trouve ce Ayath : Wal qahitou aleyika mahabatane minni.
    Merci de bien vouloir repondre Sourate et numero de verset…
    Asalamou Aleikoum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut