Connectez-vous avec nous

Le Journal du Musulman

une mosquée de Lorraine

ACTUALITÉ

18 mois de prison pour avoir tenté d’incendier une mosquée de Lorraine

Samedi dernier, le pire scénario a été évité à Behren-lès-Forbach. Vers 21h40, un Forbachois de 52 ans s’était rendu dans une mosquée gérée par l’association culturelle franco-maghrébine pour asperger d’essence la porte d’entrée et un pilier.

Samedi dernier, le pire scénario a été évité à Behren-lès-Forbach. Vers 21h40, un Forbachois de 52 ans s’était rendu dans une mosquée gérée par l’association culturelle franco-maghrébine pour asperger d’essence la porte d’entrée et un pilier.

Jugé hier en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Sarreguemines pour « tentative de destruction du bien d’autrui par un moyen dangereux », il a expliqué son geste. « Sur Facebook, je me suis laissé influencer par un site qui évoque les faits divers et qui dit que les étrangers sèment la mort et détruisent nos biens. Il nous incite à les mettre hors du pays et à détruire les mosquées en signe de représailles. Je me suis piqué au jeu. J’étais ivre, j’ai eu une réaction spontanée. »

Républicain Lorrain

«Il a acquis ses convictions en fréquentant un site d’extrême-droite qualifiant les musulmans de gens dangereux, de terroristes, et a décidé de faire quelque chose pour leur faire peur», a expliqué le parquet.

Présenté mardi devant le tribunal correctionnel de Sarreguemines, l’homme a affirmé qu’il avait beaucoup bu au moment des faits, mais a reconnu qu’il était conscient de ce qu’il faisait. Il dit toutefois avoir pensé que la salle de prière était vide, selon le parquet.

Le parisien

D’après les experts psychiatres qui l’ont examiné, le prévenu était pénalement responsable de ses actes, mais souffre de problèmes d’alcool récurrents et de paranoïa, a précisé le procureur. Originaire de la ville voisine de Forbach, il a été condamné à 18 mois de prison, dont neuf avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve, pour « tentative de destruction du bien d’autrui par un moyen dangereux ». Condamné sans mandat de dépôt, il n’a pour l’instant pas été incarcéré.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut

INCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Recevez les dates du calendrier musulman par mail